• Film et série

La Bit-Lit qu’est-ce que sait ? 

La Bit-Lit, un mouvement féministe ? 

La Bit-Lit qu’est-ce que sait ? La bit-lit est un sous-genre littéraire de la fantasy urbaine apparu dans les années 2000.

À la différence de bien des sagas de fantasy le personnage féminin en est le protagoniste principal et le héros de l’univers. Partager entre une vie quotidienne de femme de tous les jours et de super-héroïne. La femme du Bit-Lit est une femme à la recherche de son identité, qui cherche à faire son chemin en se démarquant des hommes. Ici, elle est la sauveuse de l’humanité, la chasseuse de démon et parfois même le démon en lui-même. Perpétuelle dualité entre son statut de femme et celui de champion de l’humanité. S’imposer comme femme dans un milieu d’homme, s’imposer comme sauveuse et non comme victime. 

Ce mouvement naît de série télévisée comme Buffy contre les Vampires, emblème de ce retournement de situation. Avant Buffy, dans le domaine de l’horreur, la jeune fille blonde dans une ruelle, la nuit, était la victime du monstre, la demoiselle en détresse à sauver. 

Mais depuis les choses se sont inversé, la jeune femme dans la ruelle de nuit est le chasseur et non plus la proie. 

Forte et indépendante, elle sauve aussi bien les autres femmes que les hommes. Elle est une élue, choisie ou poussé par la vie à être plus forte que les autres pour sa propre survit et celle de l’humanité. Perpétuelle métaphore de la dualité homme-femme la bit-lit s’impose aujourd’hui comme un genre littéraire à part entière, aussi bien lu par des femmes que des hommes. 

La plupart de ses héroïnes sont des femmes que les hommes ont mal aimées, brutalisé, insulté, certaine ont finit au plus bas pour mieux se relever, faisant de ce qui était une faiblesse aux yeux de certains hommes, leur féminité, une force. Donnant espoir à de nombreuses jeunes filles, laissant comprendre par la métaphore de la sauveuse que les femmes sont aussi capables, si ce n’est plus que les hommes. 

Girls can. 

Au revoir Geralt de Riv, bonjour Anita Blake, Sookie Stackhouse, Catherine Crawfield ou encore Charley Davidson. 

Léa

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Suggestions d'articles

  • Film et série

Les bienfaits insoupçonnés de l’échec

« Nous n’avons pas besoin de magie pour transformer notre monde : nous portons déjà en nous tout le pouvoir dont nous avons besoin. »
  • News

Initiatives féministes

Résumé des initiatives féministes en France qui se multiplie depuis maintenant 3 ans. Faire entendre sa voix pour faire avancer les choses est le mot d’ordre.
×
×

Panier

Ce site utilise des cookies à des fins statistiques et d’amélioration de votre expérience utilisateur. En continuant votre navigation, vous acceptez leur utilisation. Pour en savoir plus sur notre politique de cookies, cliquez ici